↓

« Chaque journée est importante dans la vie d’un enfant »

Au CHEO, nous apportons chaque jour des changements – certains sont majeurs, d’autres modestes, mais ils ont tous pour but d’améliorer les soins que nous vous prodiguons. Imaginez que cette année, nous avons changé 618 manières de faire nos tâches!

Tout au long de l’année, nous nous sommes efforcés de réduire les temps d’attente, de cibler la sécurité des patients avant tout, d’utiliser pleinement chaque heure de travail et d’accélérer les procédures pour que nos patients et leurs familles aient un accès un peu plus rapide à des soins exceptionnels. Tous ces objectifs reposent sur notre plan d’action CHEOavenir, qui en est à sa troisième année.

Jour après jour, le CHEO s’inspire du courage des enfants et des familles dont nous prenons soin.

Ils nous incitent à leur consacrer en tout temps notre maximum d’efforts. Cette année, la revue Forbes a honoré notre esprit d’une seule équipe en plaçant le CHEO au sommet de sa liste des meilleurs employeurs en soins de santé au Canada

Nous nous concentrons entièrement sur les enfants. Dans 20 ans, le Canada en comptera 1,3 million de plus. Nous avons tous intérêt à les maintenir en santé. De cette façon, nous réduisons les coûts de leurs soins de santé et nous valorisons les compétences de travailleurs, d’innovateurs et de citoyens qu’ils auront à l’âge adulte. Au CHEO, nous appelons cela la « pédianomie ». Écoutez notre PDG, Alex Munter, expliquer le fonctionnement de ce nouveau domaine.

Nous sommes passés de bons à excellents!

Cette année, nous avons apporté de multiples améliorations qui nous ont haussés à un niveau supérieur. Voici quelques réussites de cette année qui nous transforment de bons à extraordinaires :

Gagner du temps pour transformer des vies

Ne gaspillons pas une seule journée!

Cette année, le CHEO a gagné 22 878 jours en matière de chirurgie non urgente, soit environ 63 années de moins à attendre pour les patients du CHEO! Nous nous sommes engagés à réduire les temps d’attente chaque fois que nous en verrons l’occasion.

Tout le monde aime s’amuser un peu

Un nouveau programme envoie des bénévoles amuser et aider les enfants qui dépendent de la technologie.

Dans le cadre d’un nouveau programme, le CHEO affecte des bénévoles auprès des enfants qui ont des troubles complexes pour les amuser et les soutenir avec affection. La plupart de ces enfants doivent subir une trachéotomie ou ne peuvent pas respirer sans ventilateur. Les appareils de haute technologie dont ils sont dépendants les empêchent de jouer avec leurs amis. Les bénévoles vont leur rendre visite pour faire des jeux ou pour coller des décorations amusantes dans leur chambre.

En plein dans le mille!

L’équipe d’imagerie médicale vise le sommet et réduit l’attente de 17105 jours.

L’équipe d’imagerie médicale du CHEO est toujours prête à prendre des rayons X, des tomodensitogrammes et des IRM pour le diagnostic et la chirurgie. Elle a visé l’or et a réussi à épargner 17105 jours d’attente à nos patients. L’équipe s’est appliquée à recruter des technologues spécialisés en échographie ainsi que d’autres technologues et à réorganiser l’unité, qui roule maintenant à 100 %. Elle s’est ainsi débarrassée d’une longue liste d’arriérés et elle a réduit les temps d’attente, ce qui lui permet maintenant de s’occuper avant tout des besoins de nos jeunes patients pour leur procurer une expérience exceptionnelle.

Parcours vers le zéro absolu

À l’Unité pédiatrique de soins intensifs, chaque bouffée d’air est vitale.

Nous avons résolu un problème auquel se heurtent les hôpitaux du monde entier. L’équipe de l’Unité pédiatrique de soins intensifs (UPSI) du CHEO s’est consacrée à réduire le nombre d’extubations imprévues; le déplacement accidentel d’une sonde d’intubation met les enfants gravement malades très à risque et les oblige à rester plus longtemps aux soins intensifs. Après avoir mené des recherches approfondies, l’équipe a créé un nouveau système pour réduire le nombre annuel d’intubations imprévues de10 à 12 à seulement une ou deux. C’est probablement le nombre le plus bas au pays. Mais l’équipe ne se repose pas sur ses lauriers – elle veut atteindre le zéro absolu l’année prochaine!

L’efficience à toute pompe!

L’équipe des soins du diabète du CHEO a réduit ses temps d’attente de 15 mois!

L’équipe des soins du diabète du CHEO a réduit la période pendant laquelle les enfants doivent attendre avant de commencer à utiliser une pompe à insuline. Simplification des processus, formation et dotation de personnel ont fait chuter la période d’attente de 18 mois à seulement 3 mois! Grâce à cette réduction de 83 % sur les temps d’attente, les patients ont maintenant un accès aux soins extraordinaire.

Plus on est de fous, plus on rit!

L’équipe du torticolis du CHEO augmente l’accès aux soins de 70 %.

Pour réduire les temps d’attente, l’équipe du torticolis du CHEO a créé un programme lui permettant d’évaluer les patients par groupes. Elle peut donc s’occuper de 70 % de plus de patients qui ont un torticolis (un trouble du muscle de la nuque) tout en prodiguant des soins de grande qualité à chacun d’eux.

Un plan proactif permet aux enfants de rentrer chez eux plus tôt

Les parents des patients très à risque apprennent la technique de RCR plus tôt pour ramener leurs enfants à la maison plus rapidement.

Un nouveau plan d’action permet désormais aux parents d’enfants très vulnérables d’apprendre la technique de RCR plus rapidement. Ces patients hospitalisés portent des appareils comme des stimulateurs cardiaques, des oxymètres (pour mesurer la saturation en oxygène dans le sang) ou des sondes endotrachéales. Ils devaient souvent rester au CHEO après leur congé en attendant que leurs parents puissent suivre la formation en RCR. Maintenant, on identifie immédiatement les parents de ces patients pour leur enseigner la RCR bien avant que leurs enfants reçoivent leur congé.

L’équipe des plâtres casse le moule

La clinique des plâtres du CHEO bourdonne toujours d’activité, mais elle a facilité les visites des patients.

La clinique d’orthopédie du CHEO voit chaque année plus de 17 000 enfants qui ont des blessures ou des fractures. Les patients et leurs familles passaient des matinées entières enconsultation avec l’équipe d’orthopédie et aux rayons X, puis ils devaient rentrer chez eux et revenir pour le plâtre. Il arrivait que la clinique reçoive plus de 100 enfants en une journée et moins de 50 d’autres jours. Mais l’équipe a amélioré son calendrier de rendez-vous; elle reçoit maintenant un flot beaucoup plus régulier de patients et étale les rendez-vous sur 5 matinées de la semaine. Les enfants et leurs parents languissent moins longtemps à la salle d’attente, et le personnel de la clinique est beaucoup plus heureux!

Bien faire les choses dès le début

Un nouveau guide de référence aide les médecins à renvoyer les enfants à l’organisme qu’il leur faut pour qu’ils reçoivent les bons services dès le départ.

Bien des médecins n’étaient pas sûrs des différences entre le Centre de traitement pour enfants d’Ottawa, le programme Premiers Mots et le Programme de réadaptation du CHEO. Tous ces programmes traitent des enfants qui ont des besoins particuliers. Les médecins avaient donc de la difficulté à renvoyer un enfant vers le bon fournisseur de soins. Pour résoudre ce problème, le personnel a créé pour les médecins un guide de référence qui décrit clairement le mandat de tous ces organismes et les services qu’ils offrent. La communication entre les organismes et les fournisseurs de soins s’est grandement améliorée, et l’on renvoie maintenant les enfants vers les bons programmes au bon moment pour qu’ils reçoivent les bons services.

Les petits ruisseaux font les grandes rivières

Les Services environnementaux ont déjà économisé 165 000 $ au CHEO, et ce n’est pas fini!

Nous avons réussi à couper les frais de buanderie au CHEO de 21 %. Le personnel des Services environnementaux a suivi et analysé les données sur notre usage de draps de lits, sur les coûts de la lessive et sur l’entreposage. Il a découvert bien des améliorations à apporter. En modifiant légèrement l’utilisation des draps de lit, les coûts de buanderie et l’entreposage, les Services environnementaux ont réussi à économiser 165 000 $ au CHEO, et cela va continuer! Nous allons pouvoir réinvestir cet argent dans les soins à nos patients.

Travail d’équipe

Les infirmiers et les médecins du CHEO s’unissent pour améliorer leur gestion du temps.

Les infirmiers et les médecins se sont réunis pour déterminer quel niveau de surveillance il fallait aux patients. Ils ont créé un nouvel outil uniformisé qui permet aux infirmiers d’affecter les équipes là où les soins sont nécessaires. On s’attend à ce que ce nouveau système économise 4 800 heures de travail chaque année.

Moins d’effets secondaires, tout le monde est heureux!

Les patients et leurs familles aiment beaucoup l’anesthésie par blocage nerveux.

Les patients que l’on peut anesthésier par blocage nerveux pour une opération chirurgicale peuvent rentrer chez eux le même jour. Cette technique bloque les nerfs périphériques de la région opérée. Les patients ne perdent pas conscience, et l’anesthésie n’affecte pas leurs fonctions cardiaques et respiratoires. On prescrit aussi moins de médicaments de gestion de la douleur qui ont des effets secondaires désagréables. Ainsi, les patients se remettent mieux de leur opération et peuvent rentrer chez eux plus tôt.

Récit de Charlie : Vos renseignements médicaux sont à portée de main

Premier jalon de notre aventure épique

Cette année, nous avons célébré le parcours Epic que le CHEO a entrepris pour établir un système de dossiers électroniques complet afin que tous les renseignements des patients se trouvent en un seul endroit. Le CHEO utilise maintenant la plateforme Epic dans toutes ses cliniques et ses laboratoires. Les médecins l’utilisent chaque jour dans les cliniques pour sauvegarder et partager les résultats des tests, leurs notes sur les consultations, les médicaments qu’ils prescrivent et les progrès de chacun de leurs patients.

Grâce à Epic, les spécialistes et l’équipe de soins des patients atteints de troubles complexes peuvent travailler à partir des mêmes renseignements. Ces patients reçoivent donc de meilleurs soins, accèdent plus rapidement aux résultats de leurs tests et évitent de subir plusieurs fois les mêmes tests et des erreurs éventuelles de médication. Le CHEO a aussi lancé son programme MyChart pour que les familles puissent se rendre au portail en ligne sécurisé pour y voir les renseignements sur leurs consultations en clinique, sur leurs tests et sur leurs médications.

Le CHEO est fier de ce progrès extraordinaire. Il lance maintenant la Phase II de cette initiative, Core Build, qui amènera les avantages d’Epic à toutes les unités de l’Hôpital ainsi qu’à sa pharmacie, à l’oncologie, à l’imagerie médicale et au Service des urgences d’ici à l’automne de 2017.

Qu’est-ce qu’un gène?
C’est l’avenir de la médecine

Le CHEO est reconnu dans le monde entier pour être en tête de file des soins et de la recherche sur les maladies génétiques.

Nous faisons des pas de géants dans ce domaine. Cette année, nous avons conclu un règlement amiable révolutionnaire; ce précédent juridique historique a transformé la médecine génétique au Canada. Cet accord permet désormais à tous les hôpitaux publics du Canada d’effectuer des tests de dépistage du syndrome du QT long (un trouble cardiaque rare), ce qu’ils ne pouvaient pas faire avant cela à cause des brevets déposés sur ce gène. Maintenant que ces tests sont autorisés au Canada, les familles obtiendront un meilleur accès aux réponses qu’il faudra pour déterminer les soins qui sauveront la vie de leurs enfants. Cette entente ouvre la porte à d’autres tests génétiques et aux tests sur tout le génome.

La médecine est à un tournant décisif; la génétique et la génomique y jouent un rôle crucial. La médecine personnalisée, ou médecine de précision, transforme nos méthodes de diagnostiquer, de prévenir et de traiter les maladies... et de sauver des vies.

Dans le domaine des maladies rares, le CHEO et ses partenaires en recherche continuent de faire des découvertes qui sauvent des vies. Autrement dit, les familles obtiennent plus rapidement les réponses dont elles ont besoin et qu’elles méritent. En outre l’été dernier, le programme génétique régional du CHEO a commencé à effectuer des tests génétiques plus complets pour dépister les troubles cardiaques héréditaires chez les patients de tout l’Ontario.

Les jeunes mènent le combat contre la stigmatisation des troubles mentaux

YouthNet/RéseauAdo est un programme de santé mentale dirigé par des jeunes pour les jeunes au CHEO.

Des soins d’experts pour développer de jeunes esprits en santé

Nous savons qu’à l’heure actuelle, les enfants et les adolescents font face à des difficultés différentes de celles que nous affrontions il y a 20 ans. Ils grandissent dans une société qui s’active à longueur d’année et subissent toujours plus de pressions depuis leur plus jeune âge. Il est dont crucial de maintenir leur esprit en bonne santé mentale.

Donc en collaboration avec Le Royal, nous avons lancé le Partenariat des Jeunes esprits, un plan d’action quinquennal visant à aider un plus grand nombre d’enfants et d’adolescents en réduisant les temps d’attente, en leur prodiguant les soins qu’il leur faut quand ils en ont besoin, en offrant plus d’aide aux enfants et aux ados pendant qu’ils attendent un traitement, en améliorant les soins d’urgence et en collaborant de plus près avec nos partenaires communautaires.

Tout d’abord, l’équipe de santé mentale du CHEO a adopté l’Approche Choix et partenariats (ACP) qui vise à ce qu’à long terme, aucun enfant qu’on lui renvoie ne doive attendre plus de six semaines avant d’obtenir un premier rendezvous – ce qui constitue une amélioration énorme par rapport aux longues périodes d’attente que subissaient les familles.

Nos soins s’étendent à l’extérieur de l’Hôpital!

Nous ne nous contentons pas d’aider les enfants et les familles qui se trouvent dans notre hôpital. Le CHEO collabore avec ses partenaires et avec les collectivités pour leur apporter toute l’aide nécessaire.

L’année dernière, nous avons lancé le Programme des navigateurs pour les parents et les tuteurs légaux dont les enfants sont atteints de troubles médicaux complexes. Ce programme réunit une grande équipe de partenaires qui veillent à ce que ces familles réussissent à fonctionner au travail, à l’école et dans leur vie quotidienne.

Au début de 2016, l’idée de relier le CHEO à tout l’Est de l’Ontario a commencé à se concrétiser. Grâce au Service paramédic d’Ottawa, les membres de l’équipe des soins intensifs aux nouveau-nés peuvent maintenant sauver leurs petits patients dans une ambulance affectée uniquement au transport néonatal. L’expertise de l’équipe et l’incubateur mobile sauvent les vies de nouveau-nés en état critique dans toute la région et dans le Nord de l’Ontario.

La nouvelle année nous a aussi amené une vague de nouveaux résidents. Les enfants des réfugiés syriens ont reçu les soins médicaux dont ils avaient tant besoin grâce à l’aide précieuse des centres de santé communautaires, des organismes de soutien aux réfugiés, du CHEO et d’autres partenaires. Le Comité Réfugiés 613 a aidé ses membres à coordonner les services et à partager des connaissances sur la manière de soigner des enfants qui ont vécu des expériences traumatisantes et qui n’ont pas reçu de soins médicaux depuis des mois et même parfois depuis des années.

Nouvelles découvertes chaque jour

Découverte de maladies rares

Saviez-vous...

que plus d'un demi-million d'enfants au Canada sont atteints d'une maladie rare, que 25 % d'entre eux attendent 5 à 30 ans avant d'être diagnostiqués, et qu'environ la moitié ne sont jamais diagnostiqués?

Or CHEO est à la tête du programme de recherche national « CARE for RARE » qui tente de trouver des réponses concrètes, a déjà découvert plus de 85 nouveaux gènes responsables de maladies rares et a donné un diagnostic génétique à plus de 1000 familles!


Saviez-vous...

qu'après 15 ans d'intenses recherches à l'Institut de recherche du CHEO, utiliser les virus pour traiter le cancer n'est plus qu'une simple théorie?

En effet, les chercheurs du CHEO ont découvert des virus qui tuent les cellules cancéreuses et déclenchent également une réponse immunitaire anticancéreuse. Nous nous concentrons maintenant sur l'utilisation de la thérapie virale pour lutter contre le cancer du cerveau – une maladie qui touche 10 000 Canadiens chaque année.

Ces virus qui combattent le cancer


Saviez-vous...

que les chercheurs du CHEO ont rédigé un guide convivial pour les enfants et leurs familles qui identifie les signes d'une réaction allergique grave? Ils ont également développé de nouveaux outils thérapeutiques et diagnostiques pour les commotions cérébrales, et plus encore!

Pour obtenir de plus amples informations concernant les travaux de recherche de calibre mondial effectués chaque jour au CHEO :

Visitez le site cheori.org


Allez voir nos vidéos Spotlight on CHEO research :

Regardez les courts vidéos

2015 / 2016 en chiffres

Consultez les rapports des années précédentes :

2014/15 2013/14

Venez nous rendre visite!